Culture bio change de tête – Article Ouest France.

Culture bio : les dirigeants veulent laisser la place Publié le 13/05/2017 à 02:55 Ouest France Écouter ---- L'équipe, qui dirige l'association, va démissionner lors de l'assemblée générale, mardi. Elle […]


Culture bio : les dirigeants veulent laisser la place

Ouest France Écouter
----

L'équipe, qui dirige l'association, va démissionner lors de l'assemblée générale, mardi. Elle entend passer le relais à de plus jeunes. Le 26e Salon Ille & Bio aura lieu les 7 et 8 octobre.

L'association Culture bio organise son assemblée générale, mardi soir, à Guichen. « Ce sera un moment important dans la vie de l'association et pour l'avenir du Salon Ille & Bio, explique Frédéric Vanpoulle, coprésident. L'actuelle équipe dirigeante va démissionner pour permettre le renouvellement. » En 2016, le salon avait fêté ses vingt-cinq ans.
Frédéric Vanpoulle, coprésident de Culture bio, et les quatre autres membres du conseil d'administration de l'association souhaitent passer le relais à une nouvelle équipe.
  • Frédéric Vanpoulle, coprésident de Culture bio, et les quatre autres membres du conseil d'administration de l'association souhaitent passer le relais à une nouvelle équipe. | Archives Ouest-France
« Nouvelle équipe » Cela fait dix-sept ans que l'association a pris les rênes du salon, qui avait été lancé par la municipalité. Alors, pourquoi cette démission, aujourd'hui ? « Cela faisait plusieurs années que nous, les cinq membres du conseil d'administration, en parlions, confie Frédéric Vanpoulle. Ce sera cette année...Il est temps!» Ici, pas de dissension, pas de polémique. Juste « l'envie de laisser la place à de plus jeunes, à une nouvelle équipe ». Les membres du bureau actuel resteront « au service » de la future équipe, comme « personnes-ressources ». Et « nous serons toujours là pour le salon Ille & Bio », complète Frédéric Vanpoulle. Pour composer le prochain bureau, un appel est donc lancé « aux sympathisants, aux visiteurs du salon », aux habitants du secteur de Guichen mais aussi aux Rennais et aux habitants de la métropole. « Nous organisons quelques-unes de nos réunions à Rennes. » « Rendre les choses accessibles » L'association compte « une cinquantaine d'adhérents », explique Frédéric Vanpoulle. Et, tout au long de l'année, quelque vingt-cinq personnes sont les chevilles ouvrières de Culture bio. « Au dernier, salon, nous étions 170 bénévoles. » « Depuis décembre, une équipe travaille sur le fonctionnement et le futur de l'association. » Et commence à préparer la 26e édition du Salon Ille & Bio. Qui aura lieu les 7 et 8 octobre. « Rendre les choses accessibles » sera « le fil rouge » de ces deux jours d'ateliers, de débats, de rencontres... Un rendez-vous populaire, qui met un coup de projecteur sur les transitions écologiques et sociales. « Nous commençons aussi à travailler sur le thème de la diversité culturelle et du métissage. » Un sujet qui sera décliné sur plusieurs années. Par ailleurs, il y a quelques années, l'association Culture bio avait voulu bâtir «un centre culturel écolo». Les travaux avaient été stoppés, faute d'argent. La commune de Guichen avait alors décidé de reprendre le chantier et d'en faire sa médiathèque. « Le projet d'acte notarié est écrit, assure Frédéric Vanpoulle. Il devrait être signé dans les semaines qui viennent. » Mardi 16 mai, à 19 h 30, assemblée générale de l'association Culture bio, à l'atelier du collectif d'artistes Coloc'art, 20, rue du Commandant-Charcot, à Guichen

Cet article contient les mots clés .
Il a été publié le 16/05/17.